La comète C/2013 R1 (Lovejoy)

Cela fait un an que l’on parle de la comète C/2012 S1 (ISON) et qu’on l’annonce comme étant la comète du siècle. Le verdict est tombé le 28 novembre : lors de son passage au plus près du Soleil (périhélie), elle s’est disloquée.

Cependant, il y a de quoi se consoler. Une autre comète est visible dans notre ciel à l’oeil nu tout l’hiver et cette fois il ne s’agit pas de prévisions puisqu’elle est visible depuis début novembre. Il s’agit de la comète C/2013 R1 (Lovejoy). Elle ne sera pas aussi spectaculaire que ce qui était annoncé pour ISON mais sous un bon ciel noir, elle est visible à l’oeil nu et sa chevelure se déploie dans n’importe quelle paire de jumelles.

La comète Lovejoy le 7/11/2013 entre l’amas d’étoiles M44 et l’étoile Asellus Australi dans la constellation du Cancer © Damien Peach (http://www.damianpeach.com/)

En savoir plus sur les comètes

Rendez-vous sur notre précédent article dédié à la comète ISON.

Comment la trouver ?

En ce début du mois de décembre, la comète Lovejoy est visible juste au-dessus de la constellation du Bouvier, en tout début de nuit basse sur l’horizon Nord-Ouest ou au petit matin, au Nord-Est. Pendant quelques jours, pour la repérer, on peut prolonger la queue de la Grande Ourse pour la trouver.

Toutefois, comme toute les comètes, sa position change nuit après nuit dans le ciel. Le plus simple pour la trouver est sans doute d’utiliser le logiciel Stellarium (gratuit et en français, fonctionne sous Windows, Linux et MacOS).

  • Après l’installation, lancez le logiciel
  • Réglez le lieu, la date et l’heure avec les 2 boutons du haut sur la barre de gauche
  • Faites apparaître les lignes des constellations avec les 2 premiers boutons de la barre du bas.
  • Pour rajouter la comète, il faut faire une petite manipulation :
    • Cliquez sur la clé à molette dans la barre de gauche (Configuration)
    • Cliquez sur l’onglet "Plugins" puis dans le menu de gauche sur "Editeur du Système Solaire". Choisissez alors "Configurer" en bas à droite.
    • Dans l’onglet "Système solaire" appuyez sur le bouton "Importer les paramètres orbitaux aux format MPC"
    • Cliquez sur comète et dans la liste "Select bookmark" choisissez "MPC’s list of observable comets" et cliquez sur "Obtenir les paramètres orbitaux"
    • Dans le champ de recherche (avec la loupe) tapez "C/2013 R1", seule la comète Lovejoy est alors listée, cochez sa case et cliquez sur "Ajouter des objets".
    • Fermez toutes les fenêtres de configuration que vous avez ouvertes.
    • Dans la barre de gauche de Stellarium, cliquez sur la loupe pour lancer une recherche et tapez à nouveau "C/2013 R1", faites entrée, le logiciel vous indique alors la position de la comète. (Attention : la magnitude qui correspond à la luminosité apparente de la comète n’est pas mise à jour).

Comment l’observer ?

Bien sûr, une lunette astronomique ou un télescope permettront de bien voir le noyau de la comète mais sa queue est trop étendue pour être vue dans son intégralité dans ces instruments. Elle est un peu faible pour ne pas être confondue avec une étoile à l’oeil nu. Le mieux reste donc de l’observer aux jumelles. Pensez à mettre les coudes en appui sur une surface plane pour ne pas trembler (à bout de bras, il est difficile de rester parfaitement immobile) et n’oubliez pas de faire la mise au point (régler la netteté) sur un objet terrestre lointain (clocher, arbre à 2 ou 3 kms). N’y touchez plus et pointez vos jumelles vers le ciel. Après avoir vu la comète et sa chevelure, baladez vous dans le ciel et n’hésitez pas à débusquer des amas d’étoiles à l’aide de Stellarium. Bonnes observations !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.